Poparazzi, l’étrange application pour iOS qui fait fureur chez les jeunes

Deux Américains du nom de Alex et Austen Ma ont lancé un tout nouveau réseau social disponible sur iOS appelé Poparazzi. Si, comme Instagram, il s’agit d’une plateforme de photos, son principe est totalement l’inverse alors que les fameuses « selfies » y sont interdites.

Si l’on trouve que l’application porte un drôle de nom, c’est qu’elle s’inspire du mot paparazzi. Pourquoi? Par que non seulement les égoportraits sont interdits, mais en fait, seules les photos prises par nos amis peuvent servir à construire notre profil.

Impossible donc de publier des images de nous-mêmes. Notre profil est plutôt créé par les clichés capturés par nos contacts et de la même manière, on leur rend la pareille.

Peut-être que c’est l’âge ou l’habitude à des réseaux sociaux plus traditionnels, mais je vous avoue avoir été surpris d’apprendre la grande popularité de l’application chez les jeunes.

Dès sa sortie, Poparazzi s’est hissée en haut du paramètre de l’App Store grâce à un débit de téléchargement atteignant les 2000 par seconde, pour un total de 100 000 photos partagées en 24h à peine.

aperçu application mobile poparazzi populaire jeune photos

Plutôt que de construire notre propre profil avec des photos de nous, c’est plutôt à celui des autres que l’on contribue.

Le dernier mot à la personne photographiée

Visiblement, face à une telle réception, on peut sous-entendre une certaine écœurantite de la part des jeunes envers les réseaux plus traditionnels comme Instagram.

Sur Poparazzi, c’est carrément impossible d'activer la caméra frontale de notre téléphone cellulaire. Pas question non plus de retoucher l’image. Une fois capturée, elle ne peut qu’être publiée.

Le tableau de bord de l’application est lui aussi fort simple, alors qu’on ne retrouve que le nombre de contacts, le nombre de mentions j’aime et de vues, les photos qui ont été prises de nous, celles que l’on a prise des autres et nos paparazzis les plus actifs.

Les plus habitués aux réseaux traditionnels seront sûrement soulagés de savoir que le dernier mot quant aux photos de nous qui sont publiées, c’est nous qui l’avons.

Effectivement, on peut retirer n’importe quelle photo prise de nous qui nous déplait et elle disparaît de notre profil.

De toute façon, Poparazzi semble avoir une politique d’utilisation assez stricte qui interdit notamment l’intimidation, le vol d’identité, les menaces et la nudité.

Si jamais on retrouvait du contenu qui ne respecte pas les directives d’utilisation de la plateforme, on a la possibilité de le signaler aux modérateurs ou de bloquer certains utilisateurs depuis leur profil.

À l’heure actuelle, l’application Poparazzi est uniquement disponible sur l’App Store pour les iPhone, iPod touch et iPad qui possèdent la version 13.1 d’iOS ou d’iPadOS ou plus récente.

Toutefois, c’est mentionné dans la FAQ du site web de l’application que toute l’équipe travaille activement à bâtir la version pour Android le plus rapidement possible.

En savoir plus et télécharger Poparazzi sur l’App Store