Publicités ciblées: Facebook nous écoute-t-il à travers nos téléphones et appareils?

C’est une question que plusieurs se posent après avoir vu une publicité sur Facebook en lien avec un sujet abordé de vive voix. Est-ce que Facebook nous écoute en permanence via nos appareils et téléphones intelligents? Voyons comment ceci est en fait impensable et pas nécessaire pour le réseau social.

On s’est tous posé la question à un moment ou à un autre. Est-ce que Facebook nous écoute?

Cette question nous vient en tête lorsqu’on aperçoit une publicité sur le réseau social en lien avec ce dont on a parlé de vive voix avec notre conjoint, ami ou collègue.

On parle de voyages, de vêtements ou de rénovations et boum! Quelques minutes plus tard, on aperçoit une publicité pour cela dans notre fil d’actualité.

Instinctivement, on se dit que Facebook doit nous écouter!

Or, il y a plusieurs autres raisons qui expliquent ces publicités ciblées et Facebook n'a pas nécessairement besoin de nous écouter pour nous les présenter.

Facebook peut-il vraiment nous écouter?

Certes, Facebook n’est pas un bon élève en matière du respect de la vie privée, alors qu’il extrait d’innombrables données personnelles auprès de ses utilisateurs et a été éclaboussé par de nombreux scandales à cet effet. 

Le but étant toujours de vendre ces informations à des entreprises pour des fins de publicités ciblées et donc se faire beaucoup, beaucoup d’argent.

Seulement, Facebook peut-il vraiment se permettre de nous écouter?

Antonio García Martínez, ancien responsable du département des publicités ciblées chez Facebook, expliquait dans un article du magazine Wired qu’une telle procédure est technologiquement complexe, très coûteuse et donc impensable pour Facebook.

Avec près de 3 milliards d’utilisateurs, il faudrait une incroyable quantité de stockage pour emmagasiner les enregistrements de tous ceux-ci 24 heures sur 24. Ces infrastructures seraient excessivement coûteuses.

C’est sans compter que de décrypter et retranscrire le langage humain n’est pas une chose si simple que cela. Certes, des assistants vocaux nous saisissent, mais pas de là à saisir les subtilités du langage comme le sarcasme, disons.

Ajoutons à cela le fait qu’il existe plusieurs langues dans le monde.

Bref, c’est hautement impensable que Facebook enregistre nos conversations. Surtout, il n’a pas besoin de la faire pour nous afficher de la publicité ciblée.

Les chercheurs de l’Université Northeastern n’avaient d’ailleurs trouvé aucune preuve de transfert de fichiers audio de l’application vers les serveurs de Facebook.

Pourquoi voit-on de la publicité ciblée sur Facebook?

Facebook est très intrusif dans nos vies numériques et c’est pour cette raison qu’on voit de la publicité ciblée sur notre fil d’actualité. Seulement, il n’a pas besoin de nous écouter pour nous en présenter.

D’abord parce que l'algorithme de Facebook en sait énormément sur nous. 

Tout ce que l’on publie, regarde, clique, aime, partage ou commente est enregistré par Facebook qui peut alors y soutirer nos champs d'intérêt. Pareil pour les liens que l’on partage ou consulte dans Messenger.

Il en va de même pour nos amis. Comme nous sommes logiquement proches d’eux aux yeux de Facebook, le réseau social se dit que l’on doit avoir des intérêts similaires qu’eux!

Ainsi, leurs recherches, interactions, champs d'intérêts ou même les événements auxquels ils participent peuvent influencer notre propre fil d’actualité en matière de publicité.

C'est pareil pour des personnes qui ne sont pas nos amis, mais qui ont un profil démographique et des intérêts similaires aux nôtres. On est mis dans un groupe, dans un persona publicitaire.

Ajoutons à cela le fait que Facebook se permet également de scruter tout ce que l'on consulte sur notre navigateur web et/ou nos applications.

Ce n’est pas pour rien que Facebook déteste la fonction d’App Tracking Transparency sur appareils iOS, alors qu’on peut choisir que Facebook ne puisse plus suivre nos activités en dehors de son application.

C’est avec toutes ces informations en main que Facebook parvient à vendre de la publicité ciblée et que celles-ci sont si efficaces. 

Pas besoin de dépenser davantage dans un système sophistiqué de reconnaissance du langage et dans des espaces de stockage faramineux.

Ainsi, bien que cela puisse à première vue sembler irréel, quand on mentionne quelque chose et qu’on voit une publicité à ce sujet sur Facebook, cela est bel et bien du ressort de la coïncidence en quelque sorte.

Si l'on voit une publicité sur un sujet dont on a parlé, c’est peut-être parce que nous avons consulté un site ou vu une publicité à ce sujet, que nos amis l’on fait ou que nous sommes prédisposés à les voir avec notre profil publicitaire établi par Facebook.

Il faut également ajouter le phénomène du biais de confirmation.

Ce phénomène psychologique consiste prévilégier les idées préconçues et donc vouloir confirmer ce que nous croyons déjà sans nécessairement analyser le tout de façon objective.

Combien de fois parlons-nous de quelque chose sans que l’on ait vu de la publicité à ce sujet sur Facebook? 

On ne se pose pas la question à ce moment-là, mais pour LA fois où un sujet que l’on a abordé se retrouve sur Facebook, on se dit que ce doit être parce qu'il nous écoute.

Comment limiter les publicités ciblées sur Facebook

Quels sont donc les moyens pour voir moins de ces publicités ciblées sur Facebook?

La première forcément est de carrément fermer son compte Facebook. Mais bon, pour plusieurs ceci demeure impensable.

Dans un ressort moins drastique, il est possible de limiter quelque peu le suivi de Facebook.

Déjà, si l’on a un iPhone ou un iPad, on peut désactiver le suivi par les apps via la fonction d’App Tracking Transperency.

Aussi on peut carrément limiter les autorisations de Facebook sur notre téléphone iOS ou Android. Que ce soit de ne plus lui donner accès à notre localisation par exemple ou même le micro si on a toujours un doute qu’il nous espionne malgré tout.

Comment modifier les autorisations accordées à nos applications mobiles

Sur un ordinateur, on peut également utiliser une extension comme Facebook Container sur Firefox qui va cesser le suivi de Facebook sur nos autres onglets.

On retrouve également des solutions anti-suivi comme l’AntiTracking de la compagnie d’antivirus AVG.

Enfin, à même les paramètres publicitaires de Facebook on peut voir tout ce qui est utilisé pour nous présenter de la publicité ciblée et déterminer ce que l’on accepte ou non de partager.

Malgré tout cela, une chose va demeurer la même, on va continuer de voir de la publicité sur Facebook. C’est comme ça qu’ils se font leur argent.

Cependant, il existe des moyens bien plus simples et moins coûteux pour Facebook de nous en présenter plutôt de nous écouter en permanence.

Ordi & périphériques

Protégez vos données et votre connexion internet sur autant d’appareils que vous voulez avec ce VPN

Ordi & périphériques

Achat d’ordinateur portable: pourquoi la mention Evo d’Intel garantit un meilleur choix