Un très important document médical légal à télécharger gratuitement, remplir et poster

Connaissez-vous le concept de directives médicales anticipées? C’est un important document gouvernemental gratuit à télécharger et remplir dans lequel on explique à quoi on consent et à quel traitement on refuse en cas d'inaptitude pour que nos volontés soient respectées si un malheur nous arrivait.

La fin de vie, c’est toujours un sujet délicat à aborder, et même si on essaie le moins possible d’y penser, c’est tellement important de prévoir certains aspects qui la concernent, spécialement si ça concerne nos dernières volontés.

Si jamais on devient inapte à prendre nos propres décisions, quel traitement accepte-t-on de recevoir, et quels sont ceux que l’on refuse catégoriquement?

Au Québec, on a la chance d’avoir un document des directives médicales anticipées en cas d’inaptitude à consentir à des soins qui permet à nos proches et aux médecins de s’y conformer dans le respect de ce que l’on désire vraiment.

Comment obtenir le document légal tout à fait gratuitement

Pour télécharger le formulaire, il faut nécessairement se rendre sur la section Exprimer mes directives sur les soins en cas d’inaptitude du site de la RAMQ parce que chaque document légal est assigné au code-barre que l’on retrouve sur notre carte d’assurance maladie.

En gros, impossible de prendre celui d’un proche ou d’un collègue et de le photocopier pour le remplir à votre tour puisque celui-ci ne sera pas associé à votre nom.

Bref, la première étape de la marche à suivre pour exprimer nos directives, c’est de télécharger et d’imprimer le formulaire.

À ce moment-là, on est redirigé vers notre compte clicSÉQUR pour s'identifier. Il faut suivre les étapes d'identification. J’avoue que celles-ci sont parfois nombreuses, mais ils doivent être certains d’identifier la bonne personne. C’est assez sérieux comme enjeu.

Si vous n'avez pas de compte clicSÉQUR, je vous suggère fortement de vous en créer un sur le site de gouvernement du Québec.

En gros, il s’agit d’un compte gratuit qui nous permet d'interagir en ligne avec plein de ministères québécois et de services gouvernementaux comme l’assurance maladie, Emploi-Québec, la protection du consommateur, Retraite Québec, Revenu Québec, etc.

Cependant, si vous ne voulez pas avoir de compte clicSÉQUR et que vous préférez commander le formulaire par téléphone pour des raisons qui vous appartiennent, vous pouvez le faire en téléphonant à la RAMQ.

Comment remplir le document des directives anticipées

Une fois le document téléchargé, on doit l’imprimer et répondre au questionnaire en le remplissant à la main et en initialisant chacune des pages.

On explique à quoi on consent et inversement, à quel traitement on refuse en cas d'inaptitude. Ça inclut notamment:

  • Traitement de dialyse;
  • Hydratation forcée ou artificielle;
  • Alimentation forcée ou artificielle;
  • Réanimation cardiorespiratoire;
  • Ventilation assistée par un respirateur ou par toute autre assistance technique.

On s’entend que ce sont toutes des questions légitimes, mais sérieuses et c’est normal que ce soit difficile de répondre sur le coup.

Par contre, je vous suggère fortement de le télécharger, quitte à ce que vous preniez quelques jours pour réfléchir aux réponses que vous décidez de donner.

Une fois que tout est bien rempli à la main et que toutes nos signatures sont apposées, on doit faire signer le tout par deux témoins de plus de 18 ans et poster le tout, incluant les pages d’information, à la RAMQ.

C’est intéressant de savoir que ce document des directives médicales anticipées en cas d’inaptitude à consentir à des soins, c’est l’une parmi plusieurs actions auxquelles on devrait se sensibiliser davantage à faire pendant qu’on est en forme et en vie.

Ça inclut des gestes comme:

  • Parler de vive voix à nos proches et leur faire connaître nos volontés;
  • Avoir un testament de vie ou un testament biologique qui ratisse plus large que les indications purement médicales;
  • Écrire et signer un document de dernières volontés, quitte à en faire une vidéo;
  • Parler à nos médecins de ce que l’on veut et de ce qu’on ne veut pas;
  • Dès qu’il est question de documents légaux, le faire savoir à son notaire;
  • Demander à remplir un mandat en cas d'inaptitude pour assigner une personne à gérer nos biens et nos avoirs en cas de pépins, etc.

Bref, profitons du fait d’être en forme pour mettre au clair toutes ces questions qui, bien que difficiles à prendre, sont plus qu’essentielles.

Qu’arrive-t-il à notre vie numérique lors de notre décès?

Comment fermer les comptes Internet d'une personne décédée?

Comment choisir un contact légataire pour gérer votre compte Facebook après votre décès

Ordi & périphériques

Partagez des mots de passe en toute sécurité et sans danger à vos proches et collègues

Promos et rabais

Les rabais de François: promotions et offres technos de la semaine

Logiciels de sécurité

Nos suggestions des meilleurs antivirus et suites de protection pour ordinateur

Logiciels

Quel VPN choisir? Nos avis et comparatifs des meilleurs VPN