Une prestation de 240$ pour les Canadiens ayant contracté la covid, vraiment?

Méfiez-vous, alors qu’un message texte en circulation prétend que le programme de prestation canadienne de maladie et de rétablissement, la PCMRE, propose 240$ pour soutenir les Canadiens qui ont contracté la covid durant la pandémie.

Décidément, dans l’univers des tentatives de fraudes et d’hameçonnage, les prestations gouvernementales pour aider les Canadiens à se remettre de la pandémie ont le dos large.

D’abord, on a vu circuler par message texte une fausse récompense de 100$ du MSSS pour les triples vaccinés, alors que cette fois-ci, les fraudeurs se font plutôt passer pour le gouvernement fédéral en proposant une fausse prestation de PCMRE.

Encore une fois, cette arnaque court par message texte, mais elle prend plutôt l’allure d’un transfert Interac et il faut l’avouer, celui-ci a tout pour tromper les moins vigilants.

modus operandi fausse prestation covid hameçonnage bancaire

modus operandi fausse prestation covid hameçonnage bancaire

Quand on clique sur le message texte en question, on se retrouve vite sur une page d’hameçonnage.

Un modus operandi dans le but de voler nos informations bancaires

La première de cette arnaque, c’est d’abord la réception d’un message frauduleux. On peut y lire:

Pour soutenir les Canadiens qui ont contracté le COVID, le programme prestation canadienne de maladie et de rétablissement vous offre 240$. covid-19-prestationgouvqc.ca

Même en sachant très bien qu’en cliquant sur le lien, on serait amené vers une page d’hameçonnage, nous avons quand même cliqué, histoire de mieux comprendre le modus operandi des fraudeurs.

D’abord, on nous demande de compléter un reCAPTCHA. Ça nous donne directement un sentiment de fausse sécurité puisqu’à la base, c’est un service qui protège justement les sites contre la fraude et les abus.

Puis, exactement à l’image d’un transfert Interac classique, on nous demande de choisir l’institution financière dans laquelle on souhaite déposer notre fameuse prestation surprise.

C’est exactement à ce moment que l’on est dirigé vers une fausse page à l’effigie de la caisse ou de la banque de notre choix pour « nous identifier ».

Toutes les informations que l’on entre à partir de ce moment sont transférées aux bandits:

  • Numéro d’identifiant;
  • Mot de passe vers notre compte;
  • Réponses à nos questions de sécurité;
  • Adresse courriel et mot de passe de celui-ci;
  • Expiration de notre carte bancaire, etc.

Une fois que l’on a gracieusement donné toutes nos informations aux fraudeurs, une page nous indique que l’argent en question sera déposé dans notre compte dans les prochains 48h.

Évidemment, vous vous doutez bien que ce ne sera jamais le cas, bien au contraire. Avec toutes ces informations en main, on risque plutôt de se faire vider notre compte.

Comme pour les autres cas de tentative de fraude et d’hameçonnage, si vous faites partie de ceux à avoir reçu le texto, il ne faut ABSOLUMENT pas donner d’informations.

Au contraire, vous pouvez simplement l’ignorer, le supprimer, et bloquer le numéro qui vous l’a envoyé.

Évidemment, c’est important de se rappeler que protéger son téléphone cellulaire d’un antivirus est très important.

C’est celui-ci qui nous permet d’éviter le pire puisqu’il repère non seulement les menaces, mais il les retire aussi dans le cas où nous nous serions fait avoir.

Nos choix: antivirus et suites de protection

À qui dénoncer une fraude dont vous êtes victime?

Les meilleurs antivirus pour téléphone et tablette Android et iOS d'Apple

Ordi & périphériques

Partagez des mots de passe en toute sécurité et sans danger à vos proches et collègues

Promos et rabais

Les rabais de François: promotions et offres technos de la semaine

Logiciels de sécurité

Nos suggestions des meilleurs antivirus et suites de protection pour ordinateur

Logiciels

Quel VPN choisir? Nos avis et comparatifs des meilleurs VPN