Méfiez-vous de «Demander des fonds», cette fonction d’Interac qui pourrait vous coûter cher

Méfiez-vous de la fonction Interac « Demander des fonds », qui, puisque méconnue, permet à des personnes malintentionnées de prendre de l’argent dans le compte d’une victime. Leur truc? Puisque la demande ressemble à un dépôt, presque n’importe qui peut tomber dans le panneau.

Si vous avez l’habitude de payer vos factures en ligne, avec votre téléphone intelligent, vous avez sans doute également fait un transfert Interac à quelqu’un.

C’est une pratique extrêmement populaire et courante qui permet d’envoyer des fonds à quelqu’un, peu importe son institution financière, à l’aide d’un lien envoyé par courriel ou par message texte.

Évidemment, avec sa popularisation est aussi venue une montée des tentatives d’hameçonnage, où des personnes mal intentionnées envoient un lien vers une fausse page de connexion pour essayer de voler nos informations de connexion.

L’un des moyens les plus fiables pour reconnaître les tentatives d’hameçonnage, c’est de regarder l’adresse courriel du destinataire. S’il ne s’agit pas de notify@payments.interac.ca, on est mieux de se méfier.

Malheureusement, le journal La Presse a écrit un article sur une nouvelle forme de fraude qui prend de l’ampleur et qui utilise Interac. Le plus dangereux dans tout ça, c’est que c’est fait en toute légalité, donc si on se fait avoir, on n’a aucun recours.

exemple demande de fonds interac manque détails

Malheureusement, quand on reçoit une demande de fonds, difficile de savoir de quoi il s’agit. Crédit : La Presse.

« Demander des fonds », une fonctionnalité qui trompe l’œil

La Presse a mis le doigt sur un stratagème de plus en plus utilisé en couvrant la malheureuse histoire de Christian et Marie-Andrée.

Ceux-ci pensaient avoir trouvé un acheteur pour leur voiture et attendaient un transfert Interac pour la réservation de celle-ci. Après avoir reçu le courriel et fait la procédure habituelle, ils ont plutôt eu la mauvaise surprise de se voir retirer le montant plutôt que de se le faire déposer.

Le modus operandi consiste à utiliser la fonction « Demander des fonds » plutôt que celle d’en déposer. Puisque des gens attendent de l’argent au bout de la ligne et que le courriel est légitime, évidemment, il y a beaucoup plus de chance qu’ils aient leur garde baissée.

La fonction « Demander des fonds » d’Interac existe depuis 2017, mais elle est méconnue parce que seules quatre banques en autorisent l’utilisation, soit Scotia, Royale, CIBC et TD.

Les clients de toutes les autres banques ne peuvent donc pas faire la demande de fonds, mais ils peuvent accepter d’en donner par contre.

En plus, le courriel reçu porte carrément à confusion. Comme on peut le voir dans les diverses captures d’écran de La Presse, on remarque que le message indique qu’un destinataire « [n]ous a envoyé une demande de 1,00 $ (CAD) ».

En aucun cas est-ce qu’il n’est mentionné qu’il s’agit d’une demande de retrait, de paiement. La seule information que l’on reçoit, c’est qu’il s’agit d’une demande.

Le pire dans tout ça, c’est qu’au moment d’écrire ces lignes, si les banques offrent une garantie contre les fraudes, cette manière de procéder n’en est théoriquement pas une.

En effet, si comme client, on confirme avoir effectué la transaction, de son côté la banque n’a pas non plus commis d’erreur.

Bref, on apprend également dans La Presse que la police a reçu une dizaine de plaintes pour des dossiers similaires en quatre ans, et bien que ces cas soient de trop, mieux vaut prévenir et éviter que d’autres en soient également victimes.

Tentatives d'hameçonnage: comment les détecter

À qui dénoncer une fraude dont vous êtes victime?

Promos et rabais

Économisez sur tout ce dont vous avez besoin pour rendre votre maison intelligente grâce à cette promo

Promos et rabais

Les rabais de François: promotions et offres technos de la semaine

Logiciels de sécurité

Nos suggestions des meilleurs antivirus et suites de protection pour ordinateur

Logiciels

Quel VPN choisir? Nos avis et comparatifs des meilleurs VPN