Talking Angela: une application pour enfants créée par des pédophiles?

Angela qui parle (Talking Angela) est une application similaire à Tom le chat qui parle. Vous savez, l'application mettant en vedette un chat qui répète tout ce qu'on dit avec une voix amusante...

L'application adorée des enfants fait beaucoup jaser sur Facebook car elle est la source de bien des inquiétudes chez les parents. 

Le message qui envahit le réseau social prétend que Talking Angela a été créée par des pédophiles et qu'il n'est pas sécuritaire pour les enfants de l'utiliser.

On poserait à l'enfant des questions aussi confidentielles que leur nom, leur âge et leur adresse étant motivé par de mauvaises intentions.

Doit-on réellement se méfier de l'application?

On départage le vrai du faux ici:

 

Le message qui circule sur Facebook

AVERTISSEMENT POUR TOUS LES PARENTS AYANT DES ENFANTS QUI ONT DES APPAREILS ÉLECTRONIQUES, EX : IPOD, TABLETTES ETC.... IL YA UNE APPLICATION QUI S'APPELE TALKING ANGELA QUI POSE DES QUESTIONS AUX ENFANTS COMME : LEURS NOMS, OÙ ILS HABITTENT, NOMS DE LEURS ECOLES ET PEUT MÊME PRENDRE DES PHOTOS DE LEURS VISAGES EN APPUYANT SUR LE COEUR ROSE SITUÉ AU COIN INFÉRIEUR GAUCHE SANS QUE LES ENFANTS LE REALISENT.

CETTE APPLICATION EST CRÉE PAR DES PEDOPHILES.

S'IL VOUS PLAÎT VÉRIFIEZ LES TABLETTES DE VOS ENFANTS POUR S'ASSURER QU'ILS N'ONT PAS CETTE APP!!! S'IL VOUS PLAÎT TRANSMETTRE CE MESSAGE À VOS AMIS ET LES MEMBRES DE LA FAMILLE QUI ONT DES ENFANTS!!!

 

L'application est-elle vraiment dangereuse?

Est-ce que l'application peut demander à l'utilisateur son nom et son âge? Oui, mais pas lorsque le mode enfant est activé...

Le problème potentiel avec l'application Talking Angela, c'est qu'elle propose 2 modes (enfant et adulte) et qu'il est très facile de passer de l'un à l'autre. Il suffit de cliquer sur un bouton et aucun mot de passe n'est nécessaire.

Le mode pour enfant est plutôt inoffensif; l'animal répète à haute voix tout ce que l'utilisateur dit et réagit au toucher, notamment lorsqu'on lui flatte le pelage.

Il est aussi possible de lui faire nourrir des oiseaux et même de lui offrir des cadeaux. Il faut toutefois faire attention à cette option qui peut être payante...

Qu'en est-il de la fonction qui prendrait des photos de l'enfant à son insu?

Il est vrai qu'il est possible pour l'enfant d'activer la caméra de l'appareil afin que l'application détecte ses expressions et fasse réagir Angela en conséquence. Par contre, aucune photo n'est prise.

Application Talking Angela

Le mode adulte de l'application propose entre autres une fonction de clavardage qui permet à l'utilisateur de discuter avec Angela de différents sujets. Pour aider l'avatar à engager la discussion, des questions concernant l'âge et le nom de l'utilisateur peuvent effectivement être posées.

On rappelle qu'il s'agit ici du mode adulte et que sous la surveillance d'un parent, il est possible de s'assurer que l'enfant demeure dans le mode adapté à son âge.

Bref, le message de peur qui circule sur Facebook s'inspire de fonctionnalités réelles de l'application pour créer un canular qui semble réaliste.

La meilleure façon de mettre fin à cette rumeur est de ne pas partager le message sur son Facebook et d'informer ses amis sur le véritable fonctionnement de l'application.

Plus d'infos sur l'app

Reconnaître une rumeur sur le Web

[FACEBOOK]

Promos et rabais

Miloguide, une app qui rassemble les meilleures adresses locales à découvrir en faisant des économies

Infos

Maitrisez la suite Microsoft 365 et formez-vous sur la cybersécurité avec YAZI, des formations québécoises en e-learning

Promos et rabais

Les rabais de François: promotions et offres technos de la semaine

Logiciels de sécurité

Nos suggestions des meilleurs antivirus et suites de protection pour ordinateur