Près de 1 employé sur 2 a téléchargé un virus sur son téléphone en 2020 selon un rapport

Une étude publiée par l’entreprise de cybersécurité Check Point fait un compte rendu des menaces sur téléphones intelligents en 2020. Près d’un employé sur deux a notamment téléchargé un virus ou un logiciel malveillant sur son appareil. Ceci met à risque la sécurité des entreprises et leurs clients.

Bien que pratique, le téléphone intelligent est devenu la principale cible des pirates informatiques. Pratiquement tout le monde à un téléphone. Le bassin de proie potentiel est donc gigantesque pour propager des virus.

L’entreprise de cybersécurité Check Point a publié un rapport des menaces sur mobiles pour l’année 2020.

Le constat global est que les entreprises sont particulièrement vulnérables si elles ne déploient pas des dispositifs de sécurité. Les employés peuvent malheureusement compromettre leurs données et celles de leurs clients.

97% des entreprises vulnérables à une attaque

L’étude de Check Point a été réalisée entre le 1er janvier et le 31 décembre 2020 auprès des téléphones de 1800 entreprises et organisations.

97% d’entre elles ont fait face à au moins une menace. Que ce soit un appareil ou une application infectée, une attaque du réseau ou bien une vulnérabilité dans le système d’exploitation d’un téléphone.

46% de ces entreprises, ont au moins eu 1 employé qui a téléchargé un logiciel malveillant sur son téléphone.

C’est donc près d’un employé sur deux qui a mis à risque ses données personnelles, mais aussi celles de son entreprise et de ses contacts.

Comment les téléphones sont-ils infectés

Sans trop de surprise, le coronavirus a été largement utilisé par les pirates informatiques afin de leurrer les gens et infecter leurs appareils.

Facebook est également pointé du doigt pour de nombreuses vulnérabilités dans son application, ainsi que sur Instagram et WhatsApp.

Google ne s’en sort pas indemne non plus, alors que 8% des applications sur le Play Store se sont avérées malicieuses.

Dans l’ensemble, Check Point mentionne que les infections sur téléphones ce sont fait par:

  • Hameçonnage à 52%
  • Attaque par serveur CNC à 25%
  • Site web infecté à 23%

Comment se protéger et sécuriser son téléphone

Comme toujours, la prévention est la clé pour se protéger. Installer un antivirus sur son téléphone intelligent réduit évidemment les chances que l’on soit infecté.

Il existe par ailleurs des solutions de protection pour entreprises, que ce soit celle de Kaspersky ou celle de Bitdefender notamment qui nous permettent de protéger l’ensemble de nos appareils.

Ceci étant dit, la vigilance est aussi de mise. Notamment au niveau de l’hameçonnage qui, comme l’on expliqué Check Point, demeure la principale porte d’entrée des pirates.

Il est important de se rappeler des trucs pour détecter les tentatives d’hameçonnage.

On peut également vérifier les liens qui nous apparaissent suspects grâce au site Virus Total qui recense les sites malveillants.

Enfin, se munir d’un gestionnaire de mot de passe comme 1Password, Dashlane ou NordPass par exemple peut également réduire drastiquement les risques pour nous et notre entreprise.

Consulter notre kit antifraude sur fraudeweb.com

Regarder ma conférence gratuite: Télétravail et Fraude Web: À un clic de la catastrophe

Cette chronique contient des liens d'affiliations. Apprenez-en plus.

Logiciels de sécurité

Ce VPN protège la connexion internet de nos appareils à plus petit prix

Maison

Cette lampe de chevet intelligente et amusante émerveillera petits et grands!

Économisez

Les rabais de François: promotions et offres technos de la semaine

Économisez

Rabais et promotions: meilleures offres de la semaine pour économiser sur les forfaits mobiles et cellulaires