Les informations de 500 millions de comptes LinkedIn mis en vente sur le web

Selon un rapport, les données personnelles de 500 millions d’utilisateurs du réseau LinkedIn sont compromises. Les informations liées aux comptes de ceux-ci sont mises en vente sur des forums de pirates informatiques. Ceci accentue les risques de piratage et de virus via de l’hameçonnage.

Quelques jours après que l’on a appris que les informations de 533 millions de comptes Facebook étaient mises en vente sur le web, voilà que LinkedIn est aussi touché par une histoire similaire.

Un rapport de Cybernews, un site spécialisé en sécurité informatique, indique que les informations de près du deux tiers des utilisateurs de LinkedIn sont présentement en vente. Il s’agit de pas moins de 500 millions de comptes.

Les pirates derrière cette fuite d’information donnent accès à un aperçu de leur lot en vendant l’accès à 2 millions de comptes en échange de 2$ de crédit du forum.

Pour obtenir l’ensemble des informations, les pirates demanderaient une somme dans les milliers de dollars.

Fuite 500 millions comptes LinkedIn

Les pirates divulguent un aperçu de 2 millions de comptes LinkedIn sur un forum. Crédit Photo: Cybernews.

Quelles informations LinkedIn sont compromises?

Basé sur l’échantillon que les pirates ont mis en ligne, on est en mesure de savoir quelles sont les données personnelles des comptes LinkedIn qui sont mis en vente.

Voici donc les informations compromises sur les comptes LinkedIn touchés:

  • Identifiants LinkedIn
  • Nom et prénom
  • Adresse courriel
  • Numéros de téléphone
  • Information sur le lieu de travail
  • Le poste de travail que l’on occupe
  • Les liens vers les profils LinkedIn
  • Les liens vers d’autres profils de médias sociaux

Comment savoir si notre compte LinkdeIn est touché par cette fuite?

Le site Cybernews a mis en ligne un outil de vérification pour que l’on puisse vérifier si l’on est touché ou non.

Ce dernier fonctionne selon le même principe que le site Have I Been Pwned. Il s’agit d’une base de données avec les informations qui ont été divulguées sur différentes plateformes web.

En entrant son adresse courriel ou son numéro de téléphone, on est en mesure de savoir si notre compte LinkedIn fait partie de la fuite ou non.

Quoi faire si notre compte LinkedIn fait partie de la fuite?

Heureusement, les pirates n’ont pas obtenu les mots de passe des comptes LinkedIn. Cependant, ces derniers ont assez d’informations sur nous pour faire de l’hameçonnage dans le but de l’obtenir.

Avec notre courriel et notre numéro de téléphone, ces derniers peuvent donc nous approcher via des courriels ou textos d’hameçonnage.

Puis, avec les informations qu’ils ont sur nous, ils peuvent faire des messages personnalisés. Ces derniers sont d’excellents pièges, puisqu’ils nous sembleront véridiques.

La vigilance est donc de mise et il faut encore une fois se souvenir des trucs pour identifier des messages d’hameçonnage.

L’utilisation d’un antivirus nous aidera également à les identifier et à bloquer les pages malicieuses si l’on devait faire l’erreur de cliquer sur un lien dans ces messages.

Protégez-vous des arnaques et fraudes sur le web grâce à fraudeweb.com

Logiciels de sécurité

Ce VPN fait bien plus que protéger notre connexion internet

Économisez

Les rabais de François: promotions et offres technos de la semaine