Google aurait collecté les données de millions d’appels et textos sans consentement

Une étude publiée par Douglas J. Leith, professeur en informatique du Trinity College de Dublin, démontre que Google a collecté des données de millions d’utilisateurs sans leur consentement. Plus précisément des données d’appels et de messages textes à travers ses applications Google Téléphones et Messages.

Personne ne tombera en bas de sa chaise en apprenant que Google collecte énormément de données personnelles auprès de ses utilisateurs.

Bien qu’on perçoive principalement Google comme un moteur de recherche, le cœur de son modèle d’affaires est la publicité. Et pour vendre de la publicité à des annonceurs, il faut des données.

Que l’on utilise Chrome, Gmail et autres services de Google, des données sont collectées. Non pas pour faire un ciblage précis pour que, par exemple, j’ai de la publicité ciblée pour moi: François Charron ou vous personnellement. Mais bien pour créer un persona publicitaire, donc dans mon cas: un homme de 50 ans, qui s’intéresse à la techno, aux VR, à la rénovation, etc.

Si Google stipule qu'il collecte ces données dans les détails de ses applications, ce n’est pas nécessairement le cas de ses applications Google Téléphone et Messages qui sont installées nativement sur des millions d’appareils.

Une collecte cachée sur Google Téléphone et Messages

C’est un professeur en informatique au Trinity College de Dublin du nom de Douglas J. Leith qui a publié une étude concernant la collecte de données de Google à travers ses applications Google Téléphones et Messages sans le consentement de ses utilisateurs.

Ce dernier explique que Google collecte ses données pour les envoyer à son service Google Play, ainsi qu’à Google Firebase Analytics. Ce dernier est un service pour mieux comprendre les comportements des utilisateurs d’une application mobile.

« Les données envoyées par Google Messages comprennent un hachage du texte du message, ce qui permet de relier l'expéditeur et le destinataire dans un échange de messages. »

« Les données envoyées par Google Téléphone comprennent l'heure et la durée de l'appel, ce qui permet de relier les deux combinés engagés dans un appel téléphonique. Les numéros de téléphone sont également envoyés à Google. »

« De plus, le moment et la durée des interactions de l'utilisateur avec les applications sont envoyés à Google. »

Deux problèmes éthiques de Google

Cette collecte de données de la part de Google à travers ses applications Téléphone et Messages est problématique pour deux raisons.

La première, c’est que Google ne mentionne nulle part cette collecte de données et n’offre aucune façon de la désactiver.

Une situation quelque peu hypocrite, alors que Google exige des développeurs d’applications qu’il publie une politique de confidentialité pour leurs applications sur le Play Store.

Tout ce que le géant du web indique à travers la fiche des applications sur le Play Store, c’est que ses deux applications peuvent collecter des données pour limiter la fraude et à des fins de sécurité.

Or, le professeur Leith souligne également que l’on ne retrouve rien de cette collecte de données si l’on se rend sur Google Takeout. Un service nous permettant de télécharger tout ce que Google collecte comme données à notre égard.

Si tout ceci est déjà quelque peu troublant, la deuxième grande problématique de cette situation est que ses deux applications sont installées nativement sur des millions d’appareils.

Les détenteurs de téléphones Google Pixel notamment ont ces applications installées par défaut sur leurs appareils.

Au moment d’écrire ces lignes, Google n’a pas commenté l’étude et il sera intéressant de voir s’il offrira la possibilité de désactiver cette collecte de données.

Lire l'étude complète du professeur Leith (en anglais)

Infos

On peut investir dans la compagnie québécoise Hardbacon

Trucs et conseils

Comment faire des recherches web et naviguer sans laisser de traces ni se faire suivre

Promos et rabais

Les rabais de François: promotions et offres technos de la semaine

Logiciels de sécurité

Nos suggestions des meilleurs antivirus et suites de protection pour ordinateur