Pourquoi notre iPhone ou iPad nous demande si l'on accepte ou non le suivi de nos activités entre apps

Avec la mise à jour iOS 14.5, Apple introduit le « App Tracking Transparency ». Cette fonction permet aux utilisateurs d’iPhone et iPad de déterminer s’ils sont d’accord ou non à ce qu’une application suive et partage ses activités avec d’autres sites, applications ou entreprises. De quoi réduire drastiquement le suivi publicitaire.

La stratégie est claire chez Apple depuis des années, on cherche à s’identifier comme la marque technologique où l’on respecte la vie privée et où la sécurité est mise de l’avant-plan.

On ne se gêne pas pour rappeler les failles de son concurrent Android ou du manque de transparence d’entreprises comme Facebook et Google.

Tim Cook et sa bande ont entrepris une sérieuse démarche avec la mise à jour iOS 14.5 afin de rassurer ses utilisateurs concernant le pistage et le ciblage publicitaire.

Dorénavant, si l’on a un iPhone ou un iPad, nous devrons autoriser ou non le suivi de nos activités dans une application.

Mais qu’est-ce que le suivi d’activités exactement?

Découvrez les nouveautés de la mise à jour iOS 14.5 pour iPhone et iPad

Qu’est-ce que l’App Tracking Transparency d’Apple

L’App Tracking Transparency est un projet qu’Apple avait promis lors de son Keynote de l’automne 2020. Cette fonction vient mettre de gros bâtons dans les roues aux applications qui font du suivi publicitaire.

Jusqu’ici, lorsqu’on téléchargeait une application sur l’App Store, on devait accepter une panoplie d’autorisations. Plusieurs ne prennent pas le temps de lire ces conditions et acceptent de facto.

Dans ces autorisations se trouvait très souvent la possibilité que les applications suivent nos activités et les vendent à des annonceurs.

Apple veut maintenant rendre cette autorisation claire pour ses utilisateurs en demandant, pour chacune des applications que l’on a installées, si l'on est d’accord ou non.

Ainsi, la première fois que l’on ouvre une application après avoir fait la mise à jour iOS 14.5, ce message va apparaitre:

Autoriser [nom de l’application] à suivre votre activité dans les apps et sur les sites Web d’autres entreprises?

On a alors le choix entre autoriser le suivi ou demander à l’app de ne pas faire le suivi.

Réduction du suivi publicitaire et du remarketing en vue?

L’App Tracking Transparency d’Apple a donc de très bonnes chances de réduire le remarketing et le suivi publicitaire. Du moins, ceux qui refuseront le suivi n’en auront plus.

Le remarketing est le principe qui fait en sorte que si on regarde pour un voyage sur Expedia par exemple, bien on va voir de la publicité d’Expedia sur d’autres sites.

Même chose pour la publicité ciblée. Puisqu’on a été voir pour des voyages, on est identifié comme une personne qui s’intéresse au créneau des voyages. Il n’est donc pas rare que l’on voie des publicités pour des articles de voyage, des destinations où aller et d’autres sites d’agences de voyages.

Facebook et Google par exemple seront durement impactés, alors que la publicité ciblée fait partie intégrante de leur modèle d’affaires.

Néanmoins, Google travaille lui-même sur un projet pour remodeler la publicité en ligne et rendre cela moins personnalisé en créant des cohortes anonymisées.

Pour Facebook cependant, c’est tout leur modèle d’affaires qui sera impacté. Combien de fois avez-nous vu des publicités dans notre fil d’actualité en lien avec ce que nous avons navigué sur d’autres applications et sites web?

Les annonceurs aussi seront impactés, alors qu’il sera plus difficile d’aller rejoindre une clientèle susceptible de s’intéresser à ses produits.

Tout ceci demeure malgré tout entre les mains des utilisateurs d’Apple. Si ce ciblage publicitaire nous pue au nez, bien nous aurons le choix de refuser. À l’inverse, si l'on préfère la publicité ciblée plutôt que de la publicité inintéressante, on peut accepter ce suivi.

Logiciels de sécurité

Nos choix: antivirus et suites de protection 2021

Économisez

Les rabais de François: promotions et offres technos de la semaine