Simon-Olivier Fecteau aime les Alain… mais SURTOUT les François!

Ahh les réseaux sociaux… Ce n’est pas facile d’y faire l’unanimité!

Comme nous l’a clairement expliqué Simon-Olivier Fecteau dans sa vidéo de plus de six minutes, un simple statut humoristique peut vite se transformer en chicane qui va trop loin.

Une plainte à l’UDA, un message privé de mécontentement à un député conservateur, c’est le prix à payer quand on s’attaque aux Alain du Québec.

Si vous vous êtes rendu jusqu’à la fin de la vidéo et que vous vous appelez Kevin, je pense que vous savez quoi faire, c’est clairement un appel à la révolte!

Par contre, moi, on m’adore à ce que j’ai pu comprendre… Est-ce que je dois prendre le compliment, ou est-ce que Simon-Olivier veut s’éviter des problèmes avec le premier ministre du Québec?

Malheureusement, ça, je pense qu’on ne le saura jamais.