Comment expliquer la pandémie à son « soi du passé »

 

Plusieurs d’entre nous auraient bien souhaité recevoir la visite de notre « moi du futur » un peu plus tôt dans l’année. C’est fou ce que trois mois de pandémie et de confinement ont pu nous faire.

Si quelqu’un m’avait dit à la mi-février que des gens se battraient bientôt à l’épicerie pour avoir le dernier paquet de rouleaux de papier de toilette et que faire un casse-tête deviendrait une activité palpitante à faire un vendredi soir parce que les soupers entre amis sont interdits, j’aurais été le premier à ne pas y croire.

Même si c’est arrivé assez brusquement et que personne n’a voulu faire d’apparition futuriste pour nous prévenir, on s’en est sorti comme on l’a pu. Après trois mois enfermés à la maison à ne pas pouvoir voir personne, la vie recommence finalement à reprendre son cours!