Un drôle de rituel anti-bâche

Définitivement, l’élan de cette forêt est loin de porter les bâches sans son cœur.

Même si elles peuvent être bien pratique à l’occasion, c’est hors de question d’en avoir une sur son terrain!

Après l’avoir trainée, piétinée, mordue, il décide enfin de s’en aller, en espérant au moins qu’elle soit morte pour de bon!