Quand il y en a pour l’un, il y en a aussi pour l’autre

Comme dit l’autre, quand il y en a pour un il y en a pour deux.

Que ce soit chacun son tour ou bien les deux en même temps, il ne risque pas de manquer de nourriture pour aucun des animaux!

Il y a même quelques tranches de concombres pour le digestif, et à les voir aller, ils risquent de se les partager aussi!