Le temps de glisser… bien malgré lui!

Ah, l’hiver, la neige, la chaussée glacée…

On ne s’en plaindrait jamais, à condition qu’on puisse rester à l’intérieur et la vivre à distance.

Malheureusement pour les travailleurs essentiels, ce n’est pas le cas. La prochaine fois, je parie que celui-là n’oubliera sûrement pas ses crampons!