Covid-19: Google publie des rapports avec la localisation des utilisateurs

Dans le but d’aider les gouvernements du monde à endiguer la propagation de la Covid-19, Google va partager les données de localisation de ses utilisateurs dans 131 pays. Les données seront anonymes et auront pour but d’aider les responsables de la santé publique à voir si les règles de confinement et de distanciation sociale sont respectées.

Alors que de plus en plus de cas de coronavirus sont détectés à travers le monde, Google a finalement plié devant les demandes des gouvernements.

On apprenait notamment le 18 mars dernier que le gouvernement américain avait demandé l’aide de Google, Facebook et Apple pour localiser leurs utilisateurs dans le but de limiter la propagation du coronavirus.

Ainsi, Google semble avoir répondu à l’appel, alors qu’il partage à présent en ligne des statistiques agrégées et anonymisées de ses utilisateurs dans 131 pays.

Covid-19: La SQ pourrait géolocaliser ceux qui refusent de s'isoler

Google suivi localisation utilisateurs

Google souhaite aider les gouvernements à endiguer la Covid-19 avec des rapports sur la mobilité des populations.

Des rapports sur la mobilité des populations

Google utilise déjà les données de ses utilisateurs pour nous indiquer les embouteillages sur la route ou l’affluence dans un commerce. C’est cette même technologie qui est utilisée à présent pour générer des rapports sur la mobilité de la population dans le but de limiter la propagation de la Covid-19.

Comme Google l’explique sur son blogue, ces données sont anonymisées. Le but n’est pas de savoir par exemple où François Charron est allé aujourd’hui, mais bien de mesurer les endroits où plusieurs personnes sont allées.

Parcs, épiceries, pharmacies, stations de transports en commun, lieu de travail ou domicile (pour ceux qui l’on ajouter dans Google Maps). En collectant un portrait global des déplacements dans ces endroits, Google génère des rapports qui permettent de suivre l’évolution des déplacements.

Rapports Google mobilisation Québec

Voici un exemple de rapport de Google sur les déplacements des Québécois.

Comment savoir si on est suivi par Google

Google partage donc de façon anonyme la localisation de ses utilisateurs. Mais qu’est-ce que ça veut dire exactement pour ses utilisateurs?

Bien, on parle de tous les détenteurs d’un appareil Android, qui se sont connectés à leur compte Google sur celui-ci et qui ont activé l’historique des positions.

Les détenteurs d’un iPhone aussi peuvent être suivis, si on s’est connecté à son compte Google sur Google Maps par exemple.

Pour ceux qui ne seraient pas à l’aise avec ce suivi, il est possible de désactiver la fonction ou d’effacer son historique de déplacement.

Il faut cependant se rappeler que cette fonction peut être hautement pratique en ce moment pour aider à endiguer la Covid-19 et revenir le plus rapidement possible à un mode de vie régulier.

Pour ceux qui souhaitent quand même désactiver l’historique de position de Google, il faut:

  1. Dans les paramètres de notre appareil, aller sur l’onglet: Google 
  2. Sélectionner l’option: Gérer votre compte Google
  3. Appuyer sur l’onglet: Données et personnalisation
  4. Peser sur: Historique des positions
  5. Désactiver la fonction: Historique des positions

Consulter les rapports de mobilisations de Google

Lire le blogue de Google au sujet du suivi des utilisateurs pendant la Covid-19

Covid-19: La SQ pourrait géolocaliser ceux qui refusent de s'isoler