Combien donne-t-on aux artistes avec le ''streaming''?

Avec la multiplication des services de lecture en continu ou ‘’streaming’’ et son nombre d’utilisateurs grandissant, une récente étude nous illustre les montants qui sont distribués aux artistes par les différentes plateformes.

On est plusieurs maintenant à écouter sa musique à travers un service de lecture en continu. Que ce soit Spotify, Apple Music, Google Music, Amazon Music ou autres, ces services sont présents sur la grande majorité de nos appareils électroniques. L’avantage évidemment réside dans le fait qu’ils sont abordables et qu’ils nécessitent bien moins d’espace physique que d’acheter chacun des disques de nos artistes favoris.

À presque 10$ par mois, ce qui représente pratiquement la moitié du prix d’un album, les artistes se plaignent souvent d’être dénigrés par ces services qui ne leur donnent pas leur juste part du gâteau.

Quand on regarde les chiffres, difficile d'être en désaccord avec eux.

Musique en continu streaming Spotify

Une étude révélatrice sur la lecture de musique en continu

C’est la firme de statistique Statista qui a mené l’étude. Celle-ci a compilé les chiffres de plus de 200 albums de maisons de disques indépendantes de taille moyenne dans le marché et qui génèrent plus de 200 millions d’écoutes en continu par année.

Montants donnés lecture en continu streaming

On remarque dès le départ que le service le plus populaire, Spotify, est un de ceux qui payent le moins par chanson écoutée. Spotify domine pourtant le marché de la lecture en continu avec 47.8% des parts de marché, plus de 151 millions d’utilisateurs et 71 millions d'abonnés. Malgré cela, le service ne paye que 0.00397$ US par chanson écoutée.

Autre service populaire auprès des gens, Apple Music, lui ne paye que 0.00783$ US par chanson écoutée. On se souviendra que Taylor Swift pour exemple s’était plaint du montant dérisoire qu’elle recevait et avait décidé de boycotter Apple Music. Cela dit, la pop star avait par la suite fait la même chose avec Spotify pour ensuite signer une exclusivité avec Apple Music. Mais bon, ça, c’est une autre histoire…

Toujours est-il que tous les artistes ne sont évidemment pas aussi populaires qu’une méga vedette comme Swift. On pense évidemment aux artistes de la relève et à nos artistes d’ici. Prenons pour exemple Ariane Mofatt une artiste qui va sans dire jouit d’une belle popularité au Québec. Si la chanteuse de Saint-Romuald était écoutée 1 million de fois, voici ce que la maison de disque qui a produit son album toucherait des services les plus populaires :

  • Youtube : 740$
  • Spotify : 3970$
  • Google : 6110$
  • Amazon : 7400$
  • Apple : 7830$

Au moment d’écrire ces lignes, la chanson la plus écoutée d’Arianne Moffatt sur Spotify, Miami, a été écouté 721 171 fois ce qui vaut 2 863$ à la maison de disque qui a produit son album. C'est donc une sommes inférieur que touche Arianne Moffat. Quand on pense que la chanson a été lancée il y a près de 3 ans, on réalise à quel point ce type de service n’est vraiment pas très payant pour les artistes de moins grandes envergures.

En somme, cette étude nous dresse un portrait de la situation de l’écoute de musique en continu et peut nous inciter à réfléchir à l’utilisation qu’on en fait lorsqu’on sait combien les artistes en perçoivent.

Promos et rabais

Les rabais de François: promotions et offres technos de la semaine

Logiciels de sécurité

Nos suggestions des meilleurs antivirus et suites de protection pour ordinateur

Logiciels

Quel VPN choisir? Nos avis et comparatifs des meilleurs VPN

Promos et rabais

Rabais et promotions: meilleures offres de la semaine pour économiser sur les forfaits mobiles et cellulaires