Whatsapp recule sur sa décision d’imposer ses nouvelles conditions d’utilisation

Après l’annonce controversée d’une mise à jour obligatoire vers de nouvelles conditions d’utilisation de Whatsapp, l’application mobile de messagerie instantanée revient sur sa décision dans l’espoir de ne pas perdre ses utilisateurs.

À titre de rappel, la mise à jour de la politique de confidentialité de Whatsapp devait faire en sorte que tous les utilisateurs consentent à partager leurs données personnelles avec Facebook pour continuer à se servir de l’application.

À la base, tout cela devait être appliqué dès février 2021, mais devant autant de mécontentement de la part des usagers, Whatsapp a d’abord reculé l’obligation de quelques mois avant de complètement revenir sur sa décision.

utiliser whatsapp sans accepter nouvelles conditions utilisations

Les utilisateurs peuvent maintenant simplement ignorer la nouvelle politique de Whatsapp et continuer à l’utiliser.

Un retour en arrière pour ne pas perdre d’utilisateurs

Si Whatsapp ne s’est pas gêné de menacer ses usagers d’une dégradation progressive, mais volontaire des fonctionnalités de l’application, ceux-ci ne se sont pas abstenus de montrer leur indignation.

Bien que les responsables de l’app n’aient pas dit exactement pourquoi ils avaient décidé de reculer dans leur décision, on se doute bien que la grande compétition y est pour quelque chose.

Après avoir annoncé vouloir imposer de nouvelles conditions d’utilisation, plusieurs usagers se sont plutôt tournés vers des applications semblables à Whatsapp comme Signal ou Telegram.

Sans donner trop de détails, l’entreprise a quant à elle déclaré qu’une majorité de gens avaient accepté la nouvelle politique, inutile donc de forcer les autres au risque qu’ils décident d’aller vers la concurrence.

Les utilisateurs de Whatsapp qui n’ont pas accepté les nouvelles conditions d’utilisations auront tout de même droit à un rappel ponctuel, mais ils pourront simplement le repousser à plus tard sans voir leur expérience d’utilisation compromise.

De toute façon, il faut se rappeler que Facebook possède déjà Whatsapp depuis 2014. Non seulement ça, mais les numéros de téléphone des usagers de WhatsApp ainsi que certaines autres données sont déjà partagés avec le réseau social de Mark Zuckerberg depuis 2016.

Facebook, Instagram et Whatsapp partagent maintenant le même logo

Messenger est maintenant réservé uniquement aux utilisateurs de Facebook

Logiciels de sécurité

Nos choix: antivirus et suites de protection 2021

Économisez

Les rabais de François: promotions et offres technos de la semaine