Comment ne pas tuer ses vivaces: les 5 erreurs faciles que l’on peut faire

La belle famille des vivaces répond vraiment à différents besoins et goûts quand vient le temps de faire son terrassement extérieur… Marguerites, lavande, hibiscus, ficus, dahlias, il y a vraiment une grande variété! Seulement, il faut savoir quoi faire et ne pas faire pour les garder en vie alors qu’on peut faire 5 erreurs faciles.

Quel bonheur lorsque vient le temps de planter nos vivaces pour emménager nos plate-bandes! Sachez qu’il existe des variétés plus résistantes que d’autres. Il faut tout de même faire attention pour ne pas les tuer… 

Voici les 5 meilleures façons de tuer nos vivaces (ce que l’on ne souhaite pas!):

1. Trop arroser les vivaces

On en prend parfois tellement soin et on ne veut surtout pas que nos vivaces manquent d’eau. Beau temps, mauvais temps, on les arrose presque tous les jours! 

Surtout attention! Le surplus d’eau pour nos vivaces peut définitivement les tuer. Par exemple, quand le feuillage devient mou et noirci, ne cherchez pas, ils ont carrément un excès d’eau.

2. Piétinez vivement les vivaces

Le moment tant attendu de planter nos vivaces peut être fatal… C’est une erreur de piétiner autour de la plante pour qu’elle soit bien assise dans le sol. De cette façon, les racines des plantes n’ont pas d’air (ce dont elles ont besoin pour vivre!). 

Lorsqu’on décide de piétiner pour être certain que notre vivace soit bien planter, ça enlève l’air dans le sol, ce qui peut malheureusement mener à son asphyxie et même à sa mort! 

3. La surfertilisation des vivaces 

Trop, c’est comme pas assez à un moment donné ou employer tous les conseils reçus. Donner à ses vivaces compost, fumier, engrais enracineur en granules, engrais liquide aux deux semaines, ce n’est absolument pas nécessaire!

Il suffit d’un simple engrais naturel pour l’enracinement, ce n’est pas plus compliqué!

4. Planter une plante à la mauvaise place dans votre cour

Mettre une plante d’ombre au soleil ou une plante qui a besoin de soleil à l’ombre, c’est vraiment une bonne solution pour la tuer. 

Par exemple, les échinacées sont des plantes de plein soleil. La mi-ombre ou l’ombre ne suffit pas. Au contraire, une ligularia a besoin d’ombre et non de soleil! 

En ne respectant pas les besoins de la plante, on la verra dépérir à vue d'œil. 

5. À l'arrivée de l’automne, raser les vivaces

On pense parfois que pour mettre nos plantes et notre cour propre à l’approche de l'hiver, il faut passer le ciseau là-dedans. Mauvaise idée je vous confirme! 

Au contraire de ce que l’on croit, le feuillage des vivaces permet à la neige de s’accumuler et cela protège ainsi leurs racines pour les journées très froides. 

Pour revoir nos vivaces au printemps, il faut en prendre soin et donc leur laisser leur feuillage naturel!

Une chronique signée Mélanie Grégoire de Mjardinier